Le cursus qu’il faut savoir et suivre pour devenir électricien

L’évolution technologique a permis aux électriciens d’étendre leurs compétences. Actuellement, ce type de professionnel est de plus en plus sollicité pour assurer la maintenance de divers appareils électriques. Cependant, pour exercer ce métier, vous devez disposer des connaissances et des qualités nécessaires.

Que fait l’électricien ?

Dans le cadre de son métier, l’électricien se déplace auprès de ses clients pour assurer ses interventions sur des problèmes électriques, de besoin d’installation électrique ou de maintenant en tout genre. Il intervient en cas d’urgence ou pour des besoins spécifiques sur un chantier pour un contrat qui peut durer des jours, des semaines ou des mois. Il peut également travailler la nuit, le week-end ou les jours fériés dès lors que son client a besoin de lui pour des dépannages.

Les connaissances requises pour devenir électricien

Afin de devenir électricien, il convient avant tout de suivre une formation spécialisée. Cette dernière peut durer entre 2 ou 3 ans. Pour exercer le métier, vous devez posséder au minimum un bac technologique, un bac pro en électrotechnique ou en électricité industrielle, ou encore d’un BEP électrotechnique ou d’un CAP. Étant donné que les interventions de l’électricien sont très techniques, le professionnel doit connaître au minimum le mode de fonctionnement des circuits et des équipements électriques. Bien entendu, il doit maîtriser parfaitement les normes de sécurité applicables ainsi que les normes d’installation selon le type de bâtiment.

Les qualités humaines nécessaires pour devenir électricien

En plus de ses connaissances en électricité, l’électricien se doit également d’être entreprenant. Il sait prendre des décisions et être parfaitement autonome lorsqu’il intervient chez son client. Le sens de l’organisation et l’autonomie sont de rigueur dans ce métier. Sans oublier le sens de la communication étant donné que ce professionnel aura à conseiller sa clientèle afin de résoudre leurs problèmes d’électricité, mais aussi, pour éviter qu’ils ne fassent des erreurs de manipulation ou autres. Par ailleurs, l’électricien travaille dans des conditions physiques plutôt rudes. De ce fait, il doit être en bonne santé. Les personnes qui souffrent de vertiges ne peuvent exercer ce métier. En effet, ce professionnel travaille en hauteur dans certains cas. La force physique est également requise dans ce métier, car les travaux à réaliser peuvent être longs et contraignants.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top