Quelques conseils pour bien se préparer si vous souhaitez étudier en Asie

L’Asie est un continent qui compte de nombreux pays émergents et qui, avec le temps, a su se développer dans de nombreux secteurs d’activité. Pour être au plus près de l’évolution et du développement, mais également, afin de connaître comment ces pays comme la Chine, l’Inde, la Thaïlande, la Corée du Sud, le Vietnam, le Japon, etc. on peut se développer aussi rapidement et efficacement, le mieux c’est d’y poursuivre ses études. Mais avant tout, il faut bien se préparer.

Les spécificités des préparatifs pour étudier au Japon

Sachez que pour vous rendre au Japon afin d’y étudier, vous devez passer inévitablement par des examens d’admission et cela, quelle que soit l’université que vous avez choisie. Cependant, les examens des étudiants japonais et des étudiants étrangers ne sont généralement pas identiques. Les universités adaptent l’examen selon le statut de l’étudiant. Il s’agit de l’Examination For japenese University Admission For International Students. Vous devez connaître à l’avance les dates de ces examens qui se déroulent 2 fois par an. Ce sera seulement après la réussite à cet examen que vous devez passer par la demande de visa. Vous pouvez demander un visa étudiant dans ce cas, mais votre université doit tout d’abord vous fournir un certificat d’éligibilité. Cela vous permet de rester plus de 2 ans pour terminer vos études. Si vous avez un visa de College Student par contre, selon la durée de vos études, vous pouvez rester au Japon pendant un an ou au maximum, 2 ans. Et enfin, sachez aussi que durant votre examen, un niveau minimum de connaissance en langue japonaise est requis. Autrement, vous ne passerez pas.

Les conditions à connaître pour étudier à Singapour

Si vous souhaitez développer vos connaissances et étudier à Singapour, l’un des États les plus prospères de l’Asie, vous devez connaître ces quelques points. Tout d’abord, Singapour possède des universités de renommée continentale comme Nanyang Technological Universtiy. On y retrouve également des écoles polytechniques, des écoles et instituts spécialisés et même des écoles et instituts privés gérés par des Occidentaux. Même si on n’y applique pas encore le système LMD, la qualité des diplômes locaux s’en rapproche. Pour étudier à Singapour, sachez aussi que les exigences administratives sont plus flexibles. Le pays prônant la démocratie. Cependant, vous devez avoir une bonne base en chinois Mandarin comme langue. C’est la langue d’apprentissage dans les universités et les écoles locales. Vous devez également avoir une bonne connaissance de l’anglais qu’on parle dans certains instituts. Pour apprendre la langue chinoise, avant le début de l’année universitaire, vous pouvez suivre des cours spécifiques de 2 mois au sein de votre université.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top